Centre Linline de Paris

Adresse: 21 avenue des Ternes (entrée par le 1 rue de Montenotte)
75017 Paris
Téléphone: 01 84 17 51 14

Linline Annecy

Adresse: 3A Allée de la Mandallaz
74370 Metz-Tessy
Téléphone: +33768353050

Ukraine

France

Mapa del sitio

Ablation des néoformations de la peau

Éliminer les néoformations diverses est un problème fréquent nécessitant un traitement spécialisé 
Les néoformations bénignes sont les verrues, les papillomes, les nævus, etc.

Les verrues et les papillomes sont provoqués par un virus. Le plus souvent, c'est le virus du papillome humain. Les personnes dont les défenses immunitaires sont affaiblies sont plus sensibles aux néoformations.

Les petites éraflures ou les fissures sur la peau, servent de porte d’entrée aux virus. L’infection peut se produire à la piscine, dans un sauna, ou dans d’autres lieux publics. Il n’est par ailleurs pas rare, que cela arrive lorsque l’on échange ses chaussures avec celles d’une autre personne. Les néoformations sur les organes génitaux peuvent se transmettre lors d’un rapport sexuel non protégé.

Il est possible d’éliminer les néoformations de la peau par différents moyens mais tous ne sont pas autant efficaces.

De nombreux spécialistes pratiquent encore la méthode de la cryodestruction, autrement dit, de l’élimination à l’azote liquide des verrues, des grains de beauté et des papillomes. Cette méthode ne garantit pas de précision quant à la profondeur de l’action sur les tissus. C’est pour cette raison que l’élimination des néoformations risque de n’être que partielle (cela signifie qu’il faudra répéter le traitement). Ou que l’action risque d’être plus profonde que nécessaire, d’où une cicatrisation excessive des tissus.

Après l’élimination des néoformations à l’azote liquide, une bulle (cloque) cutanée contenant un liquide hémorragique se forme, ce qui nécessite un soin particulier permanent et une protection de cette zone. À défaut, un risque d’infection est présent.

L’élimination des néoformations par le biais de l’électrocoagulation donne la possibilité de contrôler précisément la profondeur d’action et de les supprimer radicalement. Le problème essentiel est le fait que les tissus sous-jacents chauffent fortement, occasionnant la formation de cicatrices et de brûlures.

La méthode chimique de suppression des verrues, grains de beauté et papillomes s’utilise de moins en moins car elle provoque souvent des brûlures chimiques de la peau. L’action de l’acide est également difficile à contrôler.

D’autres praticiens utilisent une méthode de d’élimination physique des néoformations. À l’aide d'un scalpel on peut, par exemple, enlever avec succès les néoformations suspectes de malignité. Les tissus touchés sont, dans ce cas, excisés en profondeur avant d’être soumis à un examen histologique. L’intervention chirurgicale laisse toujours une marque plus ou moins importante sur la peau, même dans le cas d’un surjet intradermique « esthétique ».

La méthode la plus efficace et la moins invasive à ce jour est l'ablation des néoformations au laser utilisée dans les centres LINLINE.